Retour

Découvrez les étapes de la fabrication de la farine

Entreprise
Le 12/02/2020

Chez Grands Moulins de Paris, fabriquer de la farine est un savoir-faire centenaire que nous perpétuons dans nos 8 moulins régionaux et notre usine de mélanges meuniers ! Aujourd’hui nous vous ouvrons les portes du moulin de Brienne-le-Château, où Sébastien Leclerc vous accueille pour une visite guidée. Plusieurs étapes sont nécessaires pour fabriquer de la farine à partir de grains de blé, et voici comment se déroule ce processus. 

 

 

Le contrôle du blé

La matière première du moulin est du blé de haute qualité meunière, sélectionné rigoureusement et approvisionné à moins de 125 km du moulin. Ce blé est acheminé au moulin par camion, train ou par péniche. Une fois le blé réceptionné, il faut s’assurer de sa qualité.

 

Pour cela, des échantillons sont prélevés et différentes analyses sont effectuées. Le but de ces tests est de vérifier que le blé est bien conforme aux exigences de Grands Moulins de Paris, et qu’il peut donc être utilisé pour fabriquer de la farine. Une fois le blé déclaré conforme, il peut passer à l’étape suivante : le mélange et le nettoyage.

 

Le mélange et le nettoyage des blés

Chaque farine possède ses spécificités dans notre catalogue, et c’est pourquoi il existe différentes maquettes de farine. Les meuniers combinent donc plusieurs variétés de blé pour parvenir à un mélange précis, qui permettra d’obtenir une farine adaptée aux besoins de nos clients. Une fois les blés mélangés, une étape de nettoyage est nécessaire pour supprimer les impuretés, la paille ou les cailloux qui se seraient glissés parmi les grains. 

 

Ils ajoutent ensuite de l’eau qui sert à rendre plus friable l’amande farineuse et rendre plus souple les enveloppes qui donnerons le son. Il faut attendre environ 24 heures de repos après incorporation de l’eau pour une répartition homogène à l’intérieur du grain.

 

Du blé à la farine

La mouture consiste à écraser les grains de blé pour séparer l’enveloppe de l’amande farineuse. Comme son nom l’indique, c’est à partir de l’amande farineuse que la farine est fabriquée.

 

 

Pour extraire un maximum de farine tout en assurant sa pureté et sa finesse, il faut procéder à une succession d’étapes de broyage et de tamisage. Le blé est écrasé par des cylindres. Puis la farine est obtenue après tamisage à l’aide des plansichters.

Les grains de blé vont passer à travers 5 machines de broyage à cylindres cannelés, chacune ayant des cannelures de plus en plus fines permettant de broyer plus finement. A la fin de ces étapes de broyage, nous obtenons le gros son et le fin son.

 

Il existe également des cylindres lisses : les claqueurs et les convertisseurs qui vont permettent de réduire les semoules, grosses particules d’amande, en farine. A l’issue de ces étapes, nous obtenons le remoulage.
Après chaque étape de broyage, claquage et convertissage, suivi d’un tamisage, nous obtenons de la farine.

 

Les plansichters ou tamiseurs rotatifs sont des machines indispensables pour obtenir une bonne qualité de farine. Ils vont agir sur la pureté et la finesse de la farine. Ces machines se composent de tamis empilés qui permettent de faire une classification granulométrique des produits qui sortent des cylindres. Ainsi, cette étape permet d’extraire la farine. Les autres produits sont dirigés vers les cylindres appropriés afin de continuer le processus d’extraction.

 

Le contrôle qualité de la farine obtenue

Dernière étape dans la fabrication de la farine avant son conditionnement : son contrôle qualité. Ici on met la main à la pâte car il faut vérifier que la farine permet de faire du bon pain. On contrôle donc de son aspect, qu’elle se comporte normalement lors des mélanges et enfin que le pain, les viennoiseries ou les pâtisseries soient parfaites une fois sorties du four !

 

Fabriquer de la farine est un savoir-faire que Grands Moulins de Paris est heureux de transmettre et d’améliorer chaque année grâce à des engagements forts. Ces étapes et la passion de nos collaborateurs sont ce qui nous permet de fournir aux boulangers-pâtissiers une matière première qui sublime leur talent depuis 100 ans !