Comment devenir un bon maître d’apprentissage ?

    Partager :

    La boulangerie-pâtisserie accueille chaque année 27 000 jeunes en contrat d’apprentissage. Au cœur de la formation, le maître d’apprentissage tient un rôle déterminant pour la réussite de l’apprenti et la bonne transmission du savoir-faire de boulanger.

    Devenir maître d’apprentissage : les formalités administratives

    Les employés de votre boulangerie ne peuvent pas tous prétendre à être maître d’apprentissage. C’est le code du travail (article R.6223-24) qui encadre la fonction et définit les conditions requises :

    • Avoir un diplôme (ou un titre) équivalent à celui préparé par l’apprenti et posséder 1 an d’expérience minimum 
    • OU 
    • Détenir 2 années d’expérience et un niveau minimal de qualification déterminé par la Commission départementale de l’emploi et de l’insertion (possibilité de recours auprès de l’autorité administrative en cas de refus) 

     Les diplômes (ou le titre) et les expériences doivent avoir été acquis dans le domaine de la boulangerie ou pâtisserie. Pour rappel, c’est au chef d’entreprise de remplir une déclaration d’engagement (à retirer auprès des Chambres consulaires) et de la déposer avec le contrat d’apprentissage à la chambre des métiers.

    Comment bien accompagner son apprenti en boulangerie-pâtisserie ?

    Pour que l’apprentissage se passe pour vous comme pour votre apprenti, voici quelques conseils à appliquer au quotidien :

    • Veiller à la bonne intégration de l’apprenti dès son arrivée (présentation approfondie du personnel et des locaux, fonctionnement, horaires, rôle des différents postes, équipements, règles de sécurité…) ; 
    • Expliquer et montrer les tâches qu’il sera amené à effectuer ; 
    • Instaurer un lien de confiance avec l’apprenti en facilitant sa période d’apprentissage à travers une attitude bienveillante ; 
    • Être patient et à l’écoute tout au long de la formation ; 
    • Expliquer les consignes clairement et calmement ; 
    • Assurer des rapports cordiaux voire amicaux entre le jeune apprenti et le reste de l’équipe.

    Comment favoriser l’intégration de l’apprenti ?

    Une bonne intégration au sein de l’entreprise constitue la principale clé de la réussite d’un contrat d’apprentissage. Pour intégrer rapidement l’apprenti, il convient de préparer au préalable l’apprentissage et de répondre à des objectifs pédagogiques précis. Il est donc particulièrement important de se former sur le rôle du tuteur et de préparer un cadre professionnel accueillant, capable de valoriser rapidement l’apprenti et de le familiariser avec l’entreprise. 

    Pour vous aider dans ces démarches, Grands Moulins de Paris propose des formations de management spécialement adaptées au secteur de la boulangerie-pâtisserie. Profitez de ces modules de courte durée (7 heures) pour apprendre ou perfectionner vos techniques managériales. Durant la formation, vous obtenez un diagnostic de management personnalisé, idéal pour améliorer l’intégration du personnel et dynamiser l’activité de votre boulangerie.