Légumes, épices, légumineuses : proposer des produits originaux

    Partager :

    Bien que la baguette soit toujours un incontournable des cuisines françaises, les consommateurs cherchent désormais de la nouveauté. Que ce soit pour consommer des aliments plus sains ou pour découvrir de nouveaux goûts, ils veulent des pains et des pâtisseries originaux. Découvrez trois types d'ingrédients surprenants pour renouveler vos produits.

    Les légumes en boulangerie-pâtisserie
    Ajouter des saveurs au pain

    En boulangerie comme en pâtisserie, les légumes ont fait leur entrée. Puisqu'un pain de campagne accompagne parfaitement un velouté de courge ou une salade de tomates, pourquoi ne pas intégrer ces légumes directement dans la préparation ? Vous pouvez façonner un pain incluant des cubes de butternut, des morceaux de carotte ou encore de la courgette râpée. Et pour que ces saveurs soient rehaussées et plus visibles pour le client, vous pouvez utiliser des jus de légumes comme la betterave pour colorer votre pâte.

    Remplacer la matière grasse

    Le carot-cake est un basique des pâtisseries anglo-saxonnes qui est de plus en plus courant dans l'Hexagone. Mais vous pouvez utiliser des légumes plus surprenants, comme l'avocat. Réduit en purée, il peut remplacer la matière grasse dans un biscuit ou un gâteau par exemple. Cela ne donnera pas de goût particulier, mais vous pourrez mettre en avant ses qualités nutritionnelles. La courgette peut aussi remplacer du beurre ou de l'huile dans un gâteau au chocolat. Celui-ci sera alors plus léger, tout en gardant son moelleux et sa gourmandise.

    Boulangerie-pâtisserie : comment intégrer les épices et infusions ?
    Des épices pour des pains colorés

    Les épices comme la vanille, la cannelle ou encore l'anis sont souvent utilisées en pâtisserie. On les retrouve par exemple dans la crème pâtissière ou encore le pain d'épices. Mais on peut également les intégrer dans des préparations de pain. Avec leur belle couleur dorée et leur goût prononcé, le curry, le curcuma et le safran peuvent tout à fait être utilisés. Ces pains accompagneront parfaitement un plat de légumes, ou serviront de base de tartine.

    Thé et café pour des parfums subtils

    Le thé, qu'il soit vert ou noir, au jasmin ou encore à la bergamote, a également fait son entrée dans la pâtisserie et la boulangerie. Comme il est consommé en poudre, le thé matcha est particulièrement apprécié pour sa couleur et sa saveur légèrement amère. Il donne une belle couleur vert vif aux préparations, et se marie parfaitement avec des pépites de chocolat blanc dans une baguette viennoise par exemple. Certains audacieux se sont aussi lancés dans des pains à base de café – un parfum fort à doser avec subtilité pour conquérir tous les palais.

    Les légumineuses en boulangerie-pâtisserie
    Pour des pains riches en protéines et en fibres

    Les consommateurs cherchent à manger mieux, et notamment à consommer plus de protéines végétales. Pour les satisfaire, vous pouvez intégrer des légumineuses directement dans votre pâte, comme les lentilles de toutes les couleurs, les haricots, les pois cassés, les pois chiches, l'épeautre… Vous aurez alors un pain riche en protéines, en fibres et en acides aminés essentiels. Vous pourrez le proposer comme un pain santé, qui favorise une bonne digestion et qui apporte une sensation de satiété.

    Des purées et des farines pour la pâtisserie

    Les légumineuses peuvent aussi être utilisées dans des pâtisseries. Vous pouvez remplacer une partie de la matière grasse d'un brownie par de la purée de haricots rouges, ou encore inclure de la purée de lentilles dans un muffin aux poires. Vous pouvez également utiliser de la purée de pois chiches de la même façon. Dans tous les cas, leur goût ne se ressentira pas dans le produit fini. Quant aux farines faites avec ces légumineuses, elles permettent de proposer des préparations naturellement sans gluten qui raviront une nouvelle clientèle.