Logiciel de caisse anti-fraude : ce qui change en 2018

    Partager :
    Ce qu’il faut savoir sur la nouvelle norme (NF 525)
    Les changements

    À partir du 1er janvier 2018, les professionnels qui commercent avec des particuliers devront tous être équipés de logiciels de caisse sécurisés et certifiés. Si le logiciel que vous utilisez possède plusieurs fonctionnalités, seules les fonctions caisses/enregistrements devront être certifiées. Le certificat adapté est à demander auprès du constructeur et à conserver précieusement.

    Les objectifs de la nouvelle norme

    La nouvelle norme NF 525 cherche à réduire la fraude fiscale. Avec ces nouveaux logiciels, les données d’encaissement d’espèces ne pourront plus être altérées après encaissement. Elles seront sécurisées et archivées.

    Les avantages des nouveaux logiciels de caisse
    Une gestion simplifiée

    Si les logiciels de caisse sont parfois appréhendés, ils constituent toutefois des outils de travail très performants. Ils vous font par exemple gagner du temps sur les tâches de comptabilité et vous permettent de mieux suivre l’évolution de vos ventes et de vos stocks.

    Top 3 des nouvelles fonctionnalités des logiciels de caisses en 2018
    1. Envoi de mails personnalisés à vos clients : pratique pour signaler un rappel de commande, une opération spéciale ou un évènement à ne pas manquer dans votre boutique. 
    2. Suivi des ventes et gains sur votre Smartphone : une fonctionnalité simple, qui permet de garder un œil sur vos comptes en toute simplicité. 
    3. Rendu automatique de la monnaie : de plus en plus répandue, cette fonctionnalité évite les erreurs de caisse et permet aux vendeurs d’être plus disponibles pour le service client.