La technique de la meringue à l’italienne

    Partager :

    La meringue peut se manger seule, cuite, ou servir de base à la réalisation d’un gâteau (comme la tarte au citron meringuée). Pour réaliser de la meringue on distingue trois grandes techniques : la meringue française, la meringue suisse et la meringue italienne.

    Meringues française, suisse, italienne : quelles différences ?

    La différence entre ces trois meringues réside dans les ingrédients qui la compose et le mode de réalisation.

    La meringue française est composée de blancs d’œufs et de sucre. Il s’agit de la technique la plus facile. C’est celle que l’on utilise pour fabriquer des meringues croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieure qui peuvent se manger seule. On la retrouve aussi dans la préparation de la pavlova.

    La meringue suisse est faite à base de blancs d’œufs et de sucre glace montés au bain-marie. On la trouve en boulangerie sous forme de grosses meringuées craquelées qui ne sont pas formées par une poche à douille.

    La meringue italienne est réalisée à base de blancs d’œufs cuits par un sirop, c’est la technique la plus complexe. Sa réalisation permet d’obtenir une meringue mousseuse qui peut ainsi recouvrir les tartes meringuée car elle supporte parfaitement la coloration au chalumeau.

    Nous vous proposons de découvrir comment réaliser cette meringue aussi belle et brillante que complexe !

    Comment réaliser de la meringue à l’italienne ?
    • Montez les blancs au batteur ;
    • Portez à ébullition le mélange sucre – eau ;
    • Faites cuire le sucre à 118°C ;
    • Versez le sucre cuit sur les blancs en neige ;
    • Fouettez au batteur jusqu’à refroidissement complet.

    Pour réaliser votre meringue nous vous conseillons d’utiliser notre mélange Fleuretta extra.

    Et maintenant, découvrez la réalisation en vidéo !