Comment préparer son apprenti à un concours ?

    Partager :

    Meilleur Apprenti Boulanger de France, Meilleurs Jeunes Boulangers de France, Meilleure baguette de Tradition Française… Le secteur de la boulangerie donne la possibilité aux apprentis de passer plusieurs concours prestigieux. Découvrez quels sont les atouts de ces concours et comment faire pour que l’apprenti de votre boulangerie y participe ! 

    Pourquoi préparer son apprenti à un concours de boulangerie ?

    Passer un concours de boulangerie présente plusieurs avantages pour l’apprenti, mais aussi pour votre commerce. 

    Les avantages pour l’apprenti

    • L’apprenti boulanger va pouvoir mettre sa passion du métier au profit d’un concours prestigieux qui lui fera découvrir une autre facette du secteur de la boulangerie et lui permettra d’être identifié parmi les professionnels du secteur.  
    • La motivation et l’intérêt de l’apprenti pour sa profession sont renforcés et stimulés lors d’un concours. Les concours constituent par ailleurs d’excellentes formes d’entraînement, qui aideront le candidat à mieux appréhender les examens qu’il passera dans le cadre de ses diplômes. 
    • L’apprenti gagne en notoriété et peut obtenir une récompense qui lui servira tout au long de sa carrière. Cela facilitera grandement son insertion professionnelle.

    Les avantages pour votre boulangerie

    • Gain de notoriété auprès du public et des professionnels  
    • Visibilité de votre savoir-faire boulanger et de vos produits 
    • Renforcement de la motivation auprès de vos équipes 

    Comment préparer votre apprenti au concours ?

    Participer à un concours de boulangerie ne s’improvise pas. Pour que votre apprenti boulanger mette toutes les chances de son côté, vous devez l’aider à se préparer plusieurs mois avant le concours. Différentes démarches vont vous permettre de bien entraîner votre apprenti et de lui donner toutes les armes pour réussir.  

    Séances de préparation quotidiennes ou hebdomadaires :

    Selon vos disponibilités, vous pouvez prendre chaque jour ou chaque semaine un temps dédié à la préparation de votre apprenti. Lors de ces séances d’entraînement, révisez avec lui les bases de la boulangerie et entrainez-le à réaliser divers produits de boulangerie de référence – bien sûr, préparez cet entraînement en prenant en compte le programme spécifique du concours. Cette préparation quotidienne/hebdomadaire pourra également être suivie d’une mise en situation d’examen (type examen blanc) afin de placer l’apprenti en condition réelle. Lorsque l’échéance arrive à son terme, proposez des séances de préparation plus régulières.  

    Formations courtes de perfectionnement :

    Il peut également être judicieux d’inscrire votre apprenti à des formations courtes et des stages lui permettant d’aborder certains points spécifiques et de se perfectionner auprès d’autres professionnels. L’Ecole de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris (EBP), par exemple, propose plusieurs formations, notamment des formations sur-mesure pouvant être particulièrement adaptées aux candidats des concours de boulangerie.  

    Demander conseil à d’anciens lauréats ou participants :

    En plus de vous renseigner de manière approfondie sur le programme du concours, vous pouvez essayer d’entrer en contact avec d’anciens lauréats, ou avec des participants, afin d’obtenir des conseils et des informations supplémentaires sur l’entraînement à suivre pour être fin prêt le Jour J.  

    Comment s’inscrire à un concours en tant qu’apprenti boulanger ?

    Tous les concours de boulangerie ne sont pas accessibles aux apprentis boulangers. Parmi les grands concours nationaux, trois sont ouverts (ou réservés) aux apprentis. Les conditions de participation varient considérablement selon le concours. 

    • Concours « Meilleurs apprentis de France en boulangerie » créée par la Société nationale des Meilleurs Ouvriers de France (MOF). Les conditions d’inscription :  

    Avoir moins de 21 ans ; suivre une formation initiale (CAP, Bac Pro) dans un établissement d’enseignement public ou privé ; être sous statut scolaire ou contrat d’apprentissage 

    • Concours « Meilleurs jeunes boulangers de France ». Les conditions d’inscription : 

    Avoir moins de 21 ans ; avoir déjà obtenu un diplôme de CAP Boulanger ou la Mention Complémentaire « Boulangerie Spécialisée » ;  

    • Concours national de la Meilleure Baguette de Tradition Française. Sont admis au concours :  

    Les entreprises relevant du code de la NAF 1071 C, lauréates en titre du concours de la meilleure baguette de tradition française de chaque région de France, déclarées préalablement à la CNBF par le président de région. Les apprentis peuvent participer au concours si ce sont ces derniers qui ont réalisé la baguette primée. 

    Il existe de nombreux autres concours organisés au niveau local, régional et national. Pour en savoir plus sur leurs conditions d’admission et leurs règlements, rapprochez-vous de la Chambre des métiers et de l’artisanat dont votre boulangerie dépend ; elle vous indiquera les concours accessibles à votre apprenti selon son âge, son expérience et ses objectifs.