Comment réduire les déchets de sa boulangerie ?

    Partager :

    Comme tout commerçant, vous aimez fabriquer pour vendre et non pour jeter. Malheureusement, il y a parfois des invendus et vous êtes donc amené à vous en débarrasser. Nous explorons pour vous des solutions concrètes pour lutter contre ce gaspillage, et ainsi éviter une perte de revenus et œuvrer pour la planète.

    Transformer les invendus pour pouvoir les vendre

    Il existe des recettes simples, parfaitement légales, qui permettent d’éviter le gaspillage et de recycler vos invendus. Nous vous suggérons des idées pour votre boulangerie, mais nous vous invitons à inventer vos propres recettes pour plus de créativité au sein de votre établissement.

    Les croûtons

    Les pains à la mie dense qui n’ont pas été vendus peuvent être réservés pendant trois jours au sec. Passé ce délai, il faut les découper en cubes. Imprégnez-les d’un mélange d’huile, de sel et d’aromates que vous pensez adéquats pour votre clientèle. Grillez à 200°C pendant cinq minutes et vous n’avez plus qu’à les proposer à la vente dans des sachets hermétiques. Il est également possible de les proposer en accompagnement d’une formule snack composée d’une soupe.

    Le pain perdu

    Véritable madeleine de Proust, le pain perdu est fait à base de baguettes ou de brioches grossièrement découpées. Vous pouvez agrémenter votre préparation avec des fruits, du chocolat… Il est également possible de revisiter cette recette en version salée. Le succès risque d’être au rendez-vous pour un goûter nostalgique.

    La chapelure

    Et si, dans votre boulangerie, les clients pouvaient acheter leur chapelure ? Vous marqueriez des points ! Si vous proposez des pains sans gluten, vous pouvez également mettre en rayon de la chapelure sans gluten difficilement trouvable, même en magasin spécialisé. Vous pouvez vendre la chapelure en sachet hermétique ou même en vrac !

    Les biscottes

    Indétrônables au petit-déjeuner, les biscottes sont toujours très appréciées des Français. Pourquoi, alors, ne pas les proposer dans votre boulangerie ? Pour vendre cette recette, c’est très simple. Tranchez du pain de mie, laissez-le sécher un jour ou deux puis toastez-le au four (200°C) sur les deux faces. Une fois les biscottes refroidies, vous pouvez les emballer dans des sachets hermétiques et les proposer en tant que "biscottes maison" dans votre établissement.

    Le rafraîchissement

    Cette option est bien connue des boulangers. Elle demande peu de travail, puisqu’il n’y a pas de transformation, et permet de donner une seconde chance aux invendus de la veille. Pour faire du rafraîchissement, choisissez des pains rustiques et réservez-les dans des sacs en tissu le soir. Le lendemain matin, laissez-les deux minutes dans le four avec un coup de buée. Cela est parfaitement légal et améliore la qualité de certains pains. Pour satisfaire au mieux vos clients, goûtez un exemplaire de chaque pain rafraîchi, vous serez ainsi sûr de sa qualité gustative. Il en va de même des pains qui contiennent de l’huile.

    Vendre ses invendus sur des applications dédiées à la lutte contre le gaspillage

    Vous l'ignorez peut-être, mais de nombreuses boulangeries ont déjà trouvé la solution pour pouvoir écouler leurs invendus très facilement. En effet, des applications mobiles et des sites internet ont pour mission de lutter contre le gaspillage et cela passe aussi par le gaspillage alimentaire, comme Too good to go par exemple.

    Comment ça marche ? Tous les jours, vous proposez un nombre de "panier" à prix réduit que des clients s'engagent à acheter pour les "sauver" du gaspillage. Vous pouvez y glisser les produits de votre choix (pour un certain montant prédéfini) et donc choisir ceux que vous ne pourrez pas recycler ou qui ne pourront pas attendre d'être revendus le lendemain.

    Vous l’aurez compris, il existe de nombreuses techniques pour réduire vos invendus à un chiffre proche de zéro.