La place du pain dans les habitudes alimentaires des Français

    Partager :

    Emblème de la tradition française, le pain est un incontournable dans le quotidien des Français. Sa consommation, entre tradition et nouvelles tendances, n’est pas près de connaitre un ralentissement. Le pain reste un aliment indispensable dans l’Hexagone, puisqu’il est la base de notre alimentation depuis des siècles. Les Français sont en effet 97,3% à en consommer tous les jours ! Aujourd’hui, on compte plus de 35 000 boulangeries en France, qui continuent de perpétuer un savoir-faire précieux.

    Un patrimoine culinaire essentiel

    Que ce soit au restaurant ou à la maison, le pain accompagne tous les repas, et la baguette est une fierté nationale. Elle sera d’ailleurs peut-être inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme le souhaitait Emmanuel Macron début 2018. Les farines de tradition, ainsi que les techniques ancestrales qui se cachent derrière le pain français continuent de le rendre populaire auprès des Français eux-mêmes, mais aussi dans le monde entier.

    L’attrait des nouveaux produits

    Cependant, si la baguette reste en tête du classement, ce n’est aujourd’hui plus le seul produit phare de la boulangerie. Les consommateurs sont avides de changements, il est donc nécessaire d’élargir sans cesse l’offre. Les pains spéciaux, les viennoiseries, les pâtisseries, et les sandwiches sont peu à peu venus garnir les rayons des boulangeries pour suivre les nouvelles habitudes alimentaires des clients.

    Les nouvelles tendances
    L’effet de mode n’épargne pas le secteur de la boulangerie, où comme ailleurs, il faut s’adapter rapidement aux nouveaux besoins des consommateurs. Voici les tendances à surveiller ces dernières années :

    • Les pains à la farine bio, bons pour la santé et pour la planète
    • Les pains et pâtisseries sans gluten pour les intolérants
    • Le pain de mie, la nouvelle star du goûter et des pique-niques
    • Les pains américains : burgers, bagels, wraps La restauration sur le pouce, avec les sandwichs et autres casse-croutes

    En tout cas une chose est sûre, le savoir-faire des boulangers français a de l’avenir !